Page d'archive 2

Hôpital militaire

Le premier hôpital que l’on attribue au gouverneur Claude d’Orvilliers a été construit vers 1716 – 1717 pour soigner les militaires. C’était un petit bâtiment sur fourches au pied de la colline du Cépérou, à l’emplacement des douanes de l’ancien port.

Cet hôpital qui s’éffondrait fut démoli et reconstruit à la même place. Le nouvel édifice présentait tant d’inconvénients qu’en 1789 on décida de faire construire par le génie l’hôpital actuel.

Appelé d’abord « hôpital militaire » et constitué d’un immeuble en bois rectangulaire de plein-pied. En 1823 il fut surélevé et agrandi, on le prolongea par deux ailes à l’Est et à l’ouest, lui donnant ainsi la forme d’un U.

Poursuivre la lecture ‘Hôpital militaire’

TRaditions…..Traditions……Traditions

Vaval poursuit depuis des siècles son chemin. Si certains aspects changent, la tradition elle se perpétue chaque année à la même époque. Le carnaval commence le premier dimanche suivant l’épiphanie et se déroule tous les dimanches dès 16 heures dans les rues de Cayenne et les autres communes de Guyane, jusqu’au mercredi des cendres.

Jé farin’

Les « jé farin’ » devancent la bande de touloulous. Iils symbolisent la vie, la joie, la gaieté. Ce touloulous est coiffé d’une longue corniche de fée et portent un tablier contenant de la farine, il saupoudre volontiers les enfants qui les défient. Ils provoquent ainsi leurs sourires et parfois leurs craintes.

 Les Bobis

Issu de l’imagination populaire, le « bobi » ressemble à un gros ours dans son sac de riz beige, lui donnant ainsi une démarche lente. Ils chantent et dansent au son d’une flûte.

 Les balayeuses

Un balai traditionnel en arouman à la main, un foulard madras sur la tête, elles sont vêtues de robes traditionnelles appelées gôles, relevées pour faire apparaître le jupon de dentelle.

Béf volo béf

Ce déguisement du boeuf avec sa robe noire et sa corne menaçante, il est toujours accompagné de son maître qui le tient en laisse. Son allure grave et impressionnante évoque sans surprise l’attaque du boeuf pour effrayer.

Poursuivre la lecture ‘TRaditions…..Traditions……Traditions’

Kontré Botan

bannire2.jpg

Vous êtes tous invités à participer à la manifestation du 24 octobre 2009 qui se déroulera sur la place des palmistes. Au programme, artistes, slam, danses traditionneles, vannerie.

Venez nombreux et contribuez au succès de cet évènement.

Détail de la position du nouvel établissement de Tonnégrande

Document d’archives daté de 1763 du Ministère de la Marine et des Colonies

 

Avant de rendre compte de cette position, je crois devoir faire connaître les principes qui m’ont guidé dans ce choix.

J’ai cru premièrement qu’un établissement formé pour la défense particulière de la ville et de l’île de Cayenne devait être situé à sa proximité avec une communication facile et qui ne peut être interceptée par l’ennemi.

2° que cet établissement composé de cultivateurs blancs, devait être séparé des habitations exploitées par des noirs. Ce voisinage me paraissait n’être propre qu’à inspirer aux blancs la honte et le dégoût du travail et à porter le désordre parmi les esclaves.

3° la qualité du sol qui est le point le plus important dans le choix d’un terrain particulier, m’a paru ne devoir occuper ici que le 3ième rang et n’entrer en considération qu’après le choix d’une position convenable.

Il communique avec la rivière de Cayenne cinq rivières principales, vers lesquelles se jetent plusieurs autres moins considérables. Ces rivières sont l’Orapu, l’Oyac, les Cascades de Tonnégrande et Mont-Sennery. Pour donner au nouvel établissement une communication facile avec Cayenne, il fallait nécessairement la placer sur une de ces rivières ; elles sont toutes à une distance plus ou moins éloignée de leurs embouchures, des cataracts ou rochers qui traversent le lit de la rivière et en interrompant la navigation depuis la mer jusqu’à ces cataracts nommées saultes dans le pays. Les terres de toutes ces rivières sont concédées les unes en entier et les autres en partie, et sont parsemées d’habitations, sans compter que les terres non concédées, dans ces parties, ne sont que peu considérables et presque toutes noyées ; il n’aurait pas été possible de s’en servir dans aucun endroit, pour le nouvel établissement, sans le mettre au milieu des habitations et sans tomber dans le double inconvénient qui aurait résulté du voisinage des noirs et qu’il était d’une importance majeur d’éviter.

Il fallait donc absolument chercher un emplacement plus haut, j’ai remonté pour cet effet toutes les rivières dont je n’ai trouvé que duex naviguables au-delà des saults, celles de l’Oyac et Tonnégrande ; les terres de la première sont incontestablement les meilleures. Je me suis néanmoins déterminé pour la seconde par la raison de sa proximité. Pour se rendre de Cayenne au-delà du sault d’Oyac, il faut communément trois journées et beaucoup plus dans la saison des pluies par la rapidité du courant de la rivière : il y a même des tems où l’on ne peut pas du tout la remonter aussi haut ; tandis que dans toute saison l’on peut toujours se rendre à Cayenne au sault de Tonnégrande, en 4 heures de tems par une navigation facile et sans danger.

Quelques dates en Guyane

1800: Famille Vidal devint propriétaire de l’habitation dénommée « Mondélice », transformée peu à peu en sucrerie. En 1822 il importe la première machine à vapeur, il possède 300 esclaves sur cette habitation et en 1880 la ferme est abandonnée.

 

En 1950 Maripasoula était un avant-poste administratif qui devient chef-lieu en 1969.

En 1967, fondation du village d’Antecume Pata par un européen appelé André Cognat.

En 1788 Décapitation de Aluku Nenge dit « Boni » par les Boshs. Chef d’une révolte de Marrons bien organisés à compter de 1772

En 1852 Saint Laurent, connu sous le nom de Pointe Bonaparte, prend officiellement 5 ans plus tard par décision de Laurent Baudin, le nom du Saint patron et sera défricher sous les ordres de Monsieur Mélinon, premier commandant du pénitencier. Le 21 février 1858 le centre pénitentiaire est inauguré, et par décret du 16 mars 1880 cette agglomération devient une commune pénitentiaire autonome.

Le 27 mars 1852 la corvette Allier amène 301 premiers forçats qu’elle débarque à l’île Royale, l’îlet le Père et la Mère.

Inauguration de Rémire, puis Montjoly, la Montagne d’Argent, et de Saint-Georges en 1853 puis les établissements de la Comté. En 1858 c’est au tour de Saint Laurent, Saint Louis, Kourou, Organabo, Saint Pierre, Saint Anne, Saint Jean, Saint Maurice, et Sainte Marguerite. Après 1890, il ne reste que ceux du Maroni, les îles du Salut et les petits centres du littoral.

En 1932, la décision est prise de ne plus envoyer de bagnards en Guyane. A noter que le bâtiment de la Sous-Préfecture était anciennement le Tribunal Maritime Spécial créé par décret du 4 novembre 1889.

 


12345...18

  • Album : Carnaval 2009
    <b>img4207.jpg</b> <br />

Statue de Jean Galmot

Statue de Jean Galmot

Schoelcher

Schoelcher

Sondage

En quoi consistait le fait de dire "piment" lors du jeu de corde à sauter ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Affiche

Affiche

Auteur:

laguyane

Mo ti koté (Mon pays)

"Eldorado, Enfer vert, terre du bagne", tous ces surnoms font la réputation de la Guyane, mais "a mo ti koté" parce que mon pays m'a vu naître, m'a insufflé dans les entrailles l'amour de ma terre. Mo ti koté a pli bel koté...Mo ti koté, a péi lanmou...Mo ti koté a mo pli bèl richès.

l’audace d’un peintre

l’audace d’un peintre

Portrait…

Salut, moi c'est Patricia, je suis une créole, mère de famille résidant à Cayenne ville capitale de la Guyane, et je suis actuellement en recherche d'emploi. Très impliquée dans la vie associative (culturelle, bienfaisance, apprentissage du savoir faire traditionnel...), je confectionne également des poupées pour les mariages, la déco, ou les poupées en chiffons. J'aime les activités manuelles, la pâtisserie, la cuisine et plein d'autres choses.

la place du coq

la place du coq

Maison créole –

Maison créole –

la tradition

la tradition

armoirie de la guyane

armoirie de la guyane

guyane13big.jpg

guyane13big.jpg

septembre 2017
L Ma Me J V S D
« fév    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

PEPITO mon dragon d'eau |
infos-africa.fr |
MES HUMEURS AU FIL DES JOURS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | grandir
| Rapport Prévention Charleroi
| Les choses de la vie