Jardin Albert Caprice

C’est le 24 avril 1960 qu’a eu lieu en présence des hautes autorités du département et de la ville d’inauguration du premier jardin d’enfants. Malgré de nombreuses difficultés financières surmontées grâce à la ténacité et obstination, le plan du jardin fut adopté et les travaux commencèrent.

Il fallait quelque chose qui puisse maintenir les tous petits à l’abri des dangers d’une circulation croissante. Celui qui se promenait chaque soir ne pouvait qu’être étonné du nombre élevé des enfants qui égayaient les abords de la place des palmistes. A la tombée de la nuit, les enfants avides d’air frais, restaient à jouer.

C’est ainsi que fut créé le jardin que le Conseil municipal baptisa « Albert Caprice », du nom d’un conseiller général de la Guyane et conseiller municipal, qui, en ces qualités, consacra à « la chose publique » une grande partie de son activité et de sa vie. Il fut aussi un combattant particulièrement brillant.

Le jour de l’inauguration, Mr Arel et Mme Rullier, parrain et marraine, coupèrent au son de l’hymne national le symbolique ruban tricolore qui se trouvait à l’entrée et firent le tour du parc miniature, en compagnie de Mr Dubois-Chabert, Préfet de Guyane, Mr Symphorien, président du Conseil général, Mr Barrat, maire de la ville et diverses personnalités.

Ce fut un cri unanime d’admiration et l’on se demandait par quel prodige tant de splendeurs avaient pu être réunies là avec tant de goût. Les pelouses étaient gentiment gazonnées, les allées remarquablement tracées, un petit bassin avec son jet d’eau, les balançoires, les chevaux de bois, les toboggans et bien d’autres…sans oublier les petits lampadaires, eux aussi à la taille des enfants . On ne se lassait pas de regarder, de toucher, d’admirer. Il n’y avait encore que les grandes personnes, mais parmi elles, combien regrettaient de ne pouvoir se servir de tous ces jouets. L’émerveillement était aussi présent devant le confort et le luxe des installations annexes du jardin.

Après ce tour du propriétaire, Mr Barrat, maire de la ville de Cayenne prit la parole, et remercia tous ceux qui contribuèrent à la réussite de cet ensemble, et notamment Mr Arel, qui fut organisateur et réalisateur, et réussit à communiquer à tous la foi qui l’animait.

Il remit solennellement le jardin aux grands et petits et le plaça sous leur sauvegarde et leur adressa une instante prière : celle de le maintenir toujours tel qu’il fut pour le plus grand bien de tous. Enfin l’entrée des enfants fut admirablement orchestrée par « La Lyre de Cayenne ». Ce fut une ruée agréable à contempler ; les plus grands jouaient avec les balançoires et chevaux de bois. Des jeunes filles et leurs cavaliers servants leur offrirent au nom de la municipalité, des bonbons, gâteaux.

Et sans se soucier de leurs aînés, les enfants prirent possession du jardin et de leurs jouets. Après 3 ans d’existence, le jardin devint le lieu de rendez-vous de bien des enfants, les bancs se multiplièrent sous la fraîcheur des flamboyants, et l’entretien fut constamment assuré par un gardien dévoué à sa tâche.

0 commentaires à “Jardin Albert Caprice”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


  • Album : Carnaval 2009
    <b>img4207.jpg</b> <br />

Statue de Jean Galmot

Statue de Jean Galmot

Schoelcher

Schoelcher

Sondage

En quoi consistait le fait de dire "piment" lors du jeu de corde à sauter ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Affiche

Affiche

Auteur:

laguyane

Mo ti koté (Mon pays)

"Eldorado, Enfer vert, terre du bagne", tous ces surnoms font la réputation de la Guyane, mais "a mo ti koté" parce que mon pays m'a vu naître, m'a insufflé dans les entrailles l'amour de ma terre. Mo ti koté a pli bel koté...Mo ti koté, a péi lanmou...Mo ti koté a mo pli bèl richès.

l’audace d’un peintre

l’audace d’un peintre

Portrait…

Salut, moi c'est Patricia, je suis une créole, mère de famille résidant à Cayenne ville capitale de la Guyane, et je suis actuellement en recherche d'emploi. Très impliquée dans la vie associative (culturelle, bienfaisance, apprentissage du savoir faire traditionnel...), je confectionne également des poupées pour les mariages, la déco, ou les poupées en chiffons. J'aime les activités manuelles, la pâtisserie, la cuisine et plein d'autres choses.

la place du coq

la place du coq

Maison créole –

Maison créole –

la tradition

la tradition

armoirie de la guyane

armoirie de la guyane

guyane13big.jpg

guyane13big.jpg

novembre 2009
L Ma Me J V S D
« oct   juin »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

PEPITO mon dragon d'eau |
infos-africa.fr |
MES HUMEURS AU FIL DES JOURS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | grandir
| Rapport Prévention Charleroi
| Les choses de la vie