POIVRE

Le nom de cet administrateur mérite de nous arrêter un instant. — Né à
Lyon en 1719, Pierre Poivre acheva ses études aux Missions étrangères de
Paris. Le goût des voyages lui fut inspiré par ses maîtres, qui l'envoyèrent
à vingt ans en Chine. En 1744, il rentrait en France lorsqu'il
fut pris par les Anglais et débarqué à Batavia. C'est là qu'il conçut le projet
de doter son pays de ces épices que les Hollandais possédaient alors exclusivement
dans les îles où elles sont indigènes. Rendu à la liberté, il visita l'Inde
française, alors divisée par les funestes querelles de Dupleix et de la
Bourdonnais, et suivit ce dernier à l'Ile de France. A son retour, pris de
nouveau par les Anglais, il fut rendu à la paix de 1748. Animé de cette
double pensée d'étendre la puissance de son pays et d'enrichir son commerce,
il présenta à la Compagnie des Indes un projet d'établir des relations directes
entre la France et l'extrême Orient et de transplanter dans nos colonies les
arbres à épices des Moluques et en rapporta des plans d'épiceries qu'il déposa
à l'Ile de France à
son retour. Prisonnier des Anglais pour la troisième fois et rendu à la liberté
en 1757 il fut nommé gouverneur des îles de France et de Bourbon. La Compagnie
des Indes avait mis le désordre dans ces colonies ; Poivre les administra pendant
six ans, et leur rendit le calme et la prospérité.
 
Poivre rentra en France en 1773. Il avait enrichi son pays, mais il avait
diminué sa fortune personnelle. Il eut à l’amitié de SufFren et de Turgot
une pension annuelle de 12,000 livres, qui assura à sa vieillesse une honnête
aisance. Il mourut le 6 janvier 1786.
 

0 commentaires à “POIVRE”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


  • Album : Carnaval 2009
    <b>img4207.jpg</b> <br />

Statue de Jean Galmot

Statue de Jean Galmot

Schoelcher

Schoelcher

Sondage

En quoi consistait le fait de dire "piment" lors du jeu de corde à sauter ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Affiche

Affiche

Auteur:

laguyane

Mo ti koté (Mon pays)

"Eldorado, Enfer vert, terre du bagne", tous ces surnoms font la réputation de la Guyane, mais "a mo ti koté" parce que mon pays m'a vu naître, m'a insufflé dans les entrailles l'amour de ma terre. Mo ti koté a pli bel koté...Mo ti koté, a péi lanmou...Mo ti koté a mo pli bèl richès.

l’audace d’un peintre

l’audace d’un peintre

Portrait…

Salut, moi c'est Patricia, je suis une créole, mère de famille résidant à Cayenne ville capitale de la Guyane, et je suis actuellement en recherche d'emploi. Très impliquée dans la vie associative (culturelle, bienfaisance, apprentissage du savoir faire traditionnel...), je confectionne également des poupées pour les mariages, la déco, ou les poupées en chiffons. J'aime les activités manuelles, la pâtisserie, la cuisine et plein d'autres choses.

la place du coq

la place du coq

Maison créole –

Maison créole –

la tradition

la tradition

armoirie de la guyane

armoirie de la guyane

guyane13big.jpg

guyane13big.jpg

juillet 2009
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

PEPITO mon dragon d'eau |
infos-africa.fr |
MES HUMEURS AU FIL DES JOURS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | grandir
| Rapport Prévention Charleroi
| Les choses de la vie