Gaston Lindor

Gaston Lindor est un grand saxophoniste né à Cayenne le 7 novembre 1929. De père originaire de Macouria et de mère Cayennaise, il passe son adolescence dans le chef-lieu où il effectue ses classes primaires au Petit Collège et ses classes secondaires au Lycée Félix Eboué. Engagé dans l’armée à l’âge de 17 ans, il se rend en Indochine où il approfondit la pratique du saxophone. Dégagé de l’armée, il travaille chez Renault, chez Citroën, pour la RATP. Il joue également du saxophone le dimanche dans une boîte tenue par le clarinettiste martiniquais Clodomir. Il fait plusieurs tournées en Europe où il est très apprécié. Entre 1960 et 1967, il sortira la plupart de ses disques chez le producteur RCA : Ô ma Guyane, Anglina, Boléro dans la nuit, la pointe aux piments, Maman tchimbé mo ren et bien d’autres.

Pendant cette époque il se rend également en Algérie avec le ballet guyanais mont par Carl Montana. En 1961 il joue régulièrement à « la Taverne » dans le quartier de Belleville et en 1963, de retour à Cayenne il anime les soirées carnavalesques du « Guyana Palace ». Son dernier passage date de 1991.

Sa carrière militaire :

1946 – Il s’engage à l’armée et quitte Cayenne par voie maritime à bord du bateau « le Colombie » qui débarqua son contingent en 1948 à Fort de France.

Février 1949

Gaston Lindor quitte Marseille pour rejoindre l’extrême Orient à bord du « Duc Daumale » qui les débarque à Saïgon. Il est alors nommé brigadier chefs en 1950 après avoir affecté DGTTEO

Il reste en Indochine de 1949 à 1951, puis rejoint Marseille en juillet et par la suite est transféré à la Caserne Caffaielli de Toulouse avant d’être démobilisé en 1952.

 

 

 

0 commentaires à “Gaston Lindor”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


  • Album : Carnaval 2009
    <b>img4207.jpg</b> <br />

Statue de Jean Galmot

Statue de Jean Galmot

Schoelcher

Schoelcher

Sondage

En quoi consistait le fait de dire "piment" lors du jeu de corde à sauter ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Affiche

Affiche

Auteur:

laguyane

Mo ti koté (Mon pays)

"Eldorado, Enfer vert, terre du bagne", tous ces surnoms font la réputation de la Guyane, mais "a mo ti koté" parce que mon pays m'a vu naître, m'a insufflé dans les entrailles l'amour de ma terre. Mo ti koté a pli bel koté...Mo ti koté, a péi lanmou...Mo ti koté a mo pli bèl richès.

l’audace d’un peintre

l’audace d’un peintre

Portrait…

Salut, moi c'est Patricia, je suis une créole, mère de famille résidant à Cayenne ville capitale de la Guyane, et je suis actuellement en recherche d'emploi. Très impliquée dans la vie associative (culturelle, bienfaisance, apprentissage du savoir faire traditionnel...), je confectionne également des poupées pour les mariages, la déco, ou les poupées en chiffons. J'aime les activités manuelles, la pâtisserie, la cuisine et plein d'autres choses.

la place du coq

la place du coq

Maison créole –

Maison créole –

la tradition

la tradition

armoirie de la guyane

armoirie de la guyane

guyane13big.jpg

guyane13big.jpg

janvier 2009
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

PEPITO mon dragon d'eau |
infos-africa.fr |
MES HUMEURS AU FIL DES JOURS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | grandir
| Rapport Prévention Charleroi
| Les choses de la vie